Emmanuel Macron

A qui appartient l’art africain ?

Title: A qui appartient l’art africain ?
Media Outlet: Arte
Publish Date: September 8, 2019

“En 2017, Emmanuel Macron s’est engagé à restituer à leurs pays d’origine les œuvres d’art africaines détenues par la France. Si les restitutions visent à réparer le préjudice, un problème juridique subsiste : depuis 1566, les biens entrant dans le domaine public sont inaliénables, imprescriptibles et insaisissables, selon la loi française. Dès lors, à qui appartiennent ces œuvres d’art ?”

« Gardez-les encore un petit peu » : le Bénin n'est pas prêt à la restitution des biens pillés par la France

Title: « Gardez-les encore un petit peu » : le Bénin n'est pas prêt à la restitution des biens pillés par la France
Author: Guillaume Lecaplain avec AFP
Media Outlet: Libération
Publish Date: July 30, 2019

« Les travaux vont commencer au quatrième trimestre de cette année et leur durée sera de deux ans. Donc pour nous, le retour de ces objets [est prévu] pour l’inauguration de ce musée à l’automne 2021 », explique Pliya.

Pas assez rapide pour Macron, pour qui «il faut vraiment avoir quelque chose d’ici un an», assure un acteur des négociations. En mai prochain doit en effet débuter « Africa 2020 », la saison des cultures africaines en France. Ce grand événement avait été annoncé par le président français lors de son discours de Ouagadougou en novembre 2017 et alors que l’Etat a refusé de suivre toutes les recommandations du rapport Sarr-Savoy, préférant promettre une «circulation» des œuvres plutôt qu’une «restitution», la remise des objets au Bénin aurait au moins constitué un geste fort.

Restitutions post-coloniales : il est temps de passer aux actes !

Title: Restitutions post-coloniales : il est temps de passer aux actes !
Author: Louis-Georges Tin, président d'honneur du CRAN (Cran)
Media Outlet: Libération
Publish Date: July 4, 2019

““Le Président avait annoncé que la restitution commencerait au printemps 2019. Or, pour l’instant, il n’en est rien. Au lieu d’agir, on parlemente, encore et encore. Il y a déjà eu le rapport rédigé par Bénédicte Savoy et Felwine Sarr, qui explique très clairement comment la restitution doit être mise en place. Pourquoi faut-il encore un forum ? Les ministres invitent encore des spécialistes ; or c’est précisément ce qui a déjà été fait dans le cadre du rapport de Bénédicte Savoy et Felwine Sarr, qui ont réuni et auditionné de très nombreux experts.”

Europe and burden of looted African artefacts: Reparation or repatriation?

Title: Europe and burden of looted African artefacts: Reparation or repatriation?
Author: Gregory Austin Nwakunor
Media Outlet: The Guardian Arts
Publish Date: June 23, 2019

“Aside from Nigeria, Egypt has equally been consistent in their campaign to recover looted artefacts. Last week, Egypt began a process to halt the auction of a 3,000-year-old stone sculpture of the famed boy pharaoh Tutankhamun at Christie’s in London, while the auction house said its sale was legal.

The statue — a brown quartzite head depicting King Tut — is scheduled to be auctioned off in July, and could generate more than $5 million, according to Christie’s.”

Bringing African Artifacts Home

Title: Bringing African Artifacts Home
Author: Damola Durosomo
Media Outlet: OkayAfrica
Publish Date: June 10, 2019

Niama Safia Sandy: (…) Restitution should not just be about returning an object, but also supporting a discourse that acknowledges the role of colonization, power and the history of how it happened, while also building a system of equity such that global cultural heritage items can be shared by all humanity in a manner that does not prevent indigenous peoples of the world from having control over their cultural artifacts and assets.

(…) I can't help but see irony in European institutions fighting to hold on to the very history it was claimed we do not have.”

Museums in the changing world order: Restitution to Africa reaches tipping point

Title: Museums in the changing world order: Restitution to Africa reaches tipping point
Author: Adrian Ellis
Media Outlet: The Art Newspaper
Publish Date: April 5, 2019

“The British Museum appears to be maintaining the position of the Declaration on the Importance and Value of Universal Museums, signed by 18 peer institutions (but not the British Museum) in 2002: respect the law as it stands, not as it could stand; avoid the slippery slope to depletion to which any concession potentially leads; acknowledge the wide range of circumstances in which objects were acquired rather than generalising from the most egregious cases; remember the first duty of stewardship and ensure at all costs that objects are safe from conservational lapses or theft; keep objects where they can be seen in the broadest global and historical context; do not forget that the geopolitical entities requesting their “return” are rarely the entities from which they were taken; and look for imaginative alternatives to permanent restitution, such as curatorial exchanges and long-term loans. And generally, one might reasonably add, say as little as possible about these issues in public.”

The path to colonial reckoning is through archives, not museums

Title: The path to colonial reckoning is through archives, not museums
Author: Patrick Gathara
Media Outlet: Al Jazeera
Publish Date: March 14, 2019

“As the French President Emmanuel Macron tours East Africa, he is certain to get a cordial welcome. If everything goes to plan, it will be all smiles and few uncomfortable questions. However, this should not be the case. Macron has called for an international conference on the return of African art and artefacts looted during colonialism. But art and artefacts are not the only things that should be returned.

The colonial archive, the thousands of official records and documents that trace the history of subjugation, oppression and looting of the continent by the European powers is largely resident in Europe.”

Entretien entre Felwine Sarr et Patrick Boucheron : “La société française est la plus rétive à l’inégalité”

Title: Entretien entre Felwine Sarr et Patrick Boucheron : “La société française est la plus rétive à l’inégalité”
Author: David Doucet
Media Outlet: Les Inrocks
Publish Date: January 29, 2019

Felwine Sarr : (…) il y a également eu énormément de choses intéressantes qui se sont dites, y compris dans le camp des conservateurs. Les voix ne sont pas unanimes, il y a des clivages, des conflits générationnels, mais également des discours réellement progressistes, qui sont venus enrichir le débat. Je suis persuadé qu’il y a quelque chose d’irréversible dans la mise en débat. Une question est posée et ouvre une multitude de problématiques et de perspectives, et on ne peut plus “ranger” la question.

(…) Le reproche facile était de nous installer dans une forme de nostalgie ou de retour sur l’histoire coloniale que l’on essaierait de “solder” à mauvais compte. Notre démarche n’est pas celle-là. Nous désirions faire le point sur l’histoire des objets : comment ces objets furent acquis ? Quel a été le geste de leur appropriation ? Cette arithmétique précise des choses est nécessaire pour réfléchir à la restitution. On ne peut pas comprendre et expliquer pourquoi les objets sont ici et pas ailleurs en faisant l’impasse sur l’histoire, et en particulier l’histoire coloniale de la France. L’idée n’est pas de pointer un doigt accusateur ad vitam aeternam, mais de contribuer par un acte de justice à la mise en place d’une nouvelle relationalité et d’une nouvelle économie de l’échange. Or, cela, c’est précisément une histoire que l’on écrit au présent. On peut être héritier d’une certaine histoire, mais nous avons le choix d’établir une autre forme de relationalité à partir d’un moment que l’on choisit. Nous sommes responsables de ce processus.

L'Afrique peut-elle accueillir ses oeuvres d'art restituées

Title: L'Afrique peut-elle accueillir ses oeuvres d'art restituées
Author: Alain Foka
Media Outlet: RFI
Publish Date: January 27, 2019

Deux mois après la remise du rapport Sarr-Savoy au président Emmanuel Macron, la tension autour de la restitution des oeuvres d'art africain est toujours présente dans les milieux muséaux en France. Certains conservateurs se demandant notamment si l'Afrique a les moyens d'accueillir ce patrimoine de 90 000 oeuvres. Une position qui fait bondir de nombreux responsables et conservateurs de musées africains. (…)
Avec :
- Bénédicte Savoy, historienne de l’art, professeur au Collège de France
- Silvie Memel Kassi, directrice du musée des Civilisations de Côte d’Ivoire
- Philippe Adoum Gariam, directeur du musée national du Tchad
- Hamady Bocoum, directeur du musée des Civilisations noires de Dakar, directeur de recherche à l’Université Cheikh Anta Diop
- Mahamat Abba Ousmane, directeur adjoint du musée national de Yaoundé.

La question épineuse de la restitution du patrimoine africain français

Title: La question épineuse de la restitution du patrimoine africain français
Author: Jean de Loisy
Media Outlet: L’Art est la matière - France Culture (59 min.)
Publish Date: January 20, 2019

Aujourd’hui nous abordons une immense question qui vient d’être soulevée et qui ébranle l’ensemble du monde de l’art. Il s’agit de la restitution du patrimoine africain français (et sans doute que ça va aller bien au-delà). (…) Avec Honoré Tchatchouang Ngoupeyou, responsable des affaires culturelles du programme de la Route des chefferies (Cameroun), Eric de Chassey, Directeur général de l'Institut national d'histoire de l'art (INHA) et Yves Le Fur, directeur du patrimoine et des collections au musée du quai Branly - Jacques Chirac